N1 – Thomas DEZEIRAUD

# INFO N1, RETROUVEZ CHAQUE SEMAINE L’INTERVIEW D’UN JOUEUR SENIOR…

Aujourd’hui, Thomas Dezeiraud, Alias « DEUZ »…

BCB : Salut, peux-tu te présenter?
Deuz : Salut, je suis natif de Limoges, lieu où j’ai grandi pendant mes 23 premières années. Depuis peu et grâce à l’aide de certaines personnes du BCB ainsi que de ma famille, J’ai pu m’installer à Pézenas. Après une année à faire les allers-retours tous les weekends pour voir mon équipe et ma copine, le déménagement ne pouvait être que la suite logique.

BCB : Peux-tu nous retracer ton parcours baseballistique?
Deuz : J’ai lancé et frappé mes premières balles à un âge dont je ne me rappelle pas. Mon père travaillant pour une société américaine, il avait eu quelques cadeaux batte, gant… pour son fils. J’ai donc lancé sur un terrain de foot accompagné du paternel. J’ai commencé ma carrière de joueur à l’âge de 9 ans, en essayant le baseball avec une animation proposée par la ville de Limoges  » sportez vous bien », encadré par Yohann Gabriel. J’ai donc été encadré par les Sparks de Limoges. Club grâce auquel J’ai pu me construire autant baseballistiquement que psychologiquement. J’ai rencontré tout simplement des personnes au grand cœur, avec une envie de partager pour son prochain sans limite. Je remercie par cette interview la famille Touchard, Malherbe, Kolchac, Vinck et j’en oublie, pardonnez moi… le baseball a été un pilier dans ma vie, et m’a aidé à devenir mature. Je dois ce que je suis à ce sport et au Sparks. J’ai participé à 3 interligues en tant que joueur (Limoges, La grande motte, Paris). A 16 ans, j’ai arrêté le baseball : ma plus grosse erreur. En manque de ma passion et en regardant mes amis jouer une finale à la Rochelle, J’ai rechaussé mes spikes à la recherche de mon meilleur niveau. J’ai ensuite intégré l’équipe de softball à 19 ans. Yohann Gabriel m’a ensuite permis d’intégrer la ligue de baseball pour 2 ans, période qui m’a permis de me construire professionnellement. (merci Bouliche, France Marie et Yo ). D’aventure en aventure et à la recherche d’expérience, j’ai eu l’honneur de jouer et d’être invité chez les Astros de Toulouse. Je partage encore avec des joueurs de grande expérience, Fred Rougier, Maxime Le Blanc, Thomas Nivot, Franco, Fish… bref désolé encore une fois vous êtes trop nombreux, un partage de connaissance qui a rendu mes frappes solides et puissantes. Après 3 ans de fidélité au TDP avec l’équipe de soft de Limoges, j’ai décidé d’intégrer les pirates en cas d’accession en N1. Une course folle c’est offerte à moi weekends après weekends. J’ai découvert en N1, avec cette équipe jeune et qui me ressemble, des matchs vibrants et un amour intense pour le baseball.

BCB : Peux-tu nous raconter ton meilleur souvenir sur un terrain de baseball?
Deuz : C’était la saison dernière, à domicile contre Boé, ayant passé la journée à frapper dur ! Rien ne pouvait m’arrêter… Nous étions en extra inning et nos adversaires menaient d’un point. Je suis arrivé au bâton avec des coureurs en 1e et 2e bases. Mon coach Lionel Teixidor avec qui je partageais pas mal en tant que coach adjoint, me dit « on va la jouer fine, tu vas bunter… » Je ricane et je lui dis « Lio, fais moi confiance, J’assumerai les conséquences ». Ayant la confiance de mon coach j’avance au marbre et je swingue la première balle…Et bim ! La voilà propulsée au fond du champ ! Les deux pirates sur bases ont marqué les points nécessaires à la victoire, cela a fini en inside park, où nous nous sommes tous jetés dans nos bras pour célébrer cette fin de match.

BCB : Quel regard portes-tu sur le club en général, et l’équipe en particulier?
Deuz : J’ai un regard parfois encore distant sur notre club… oui je ne suis là que depuis 1 an. C’est une des plus belles équipes avec qui j’ai pu jouer. Le potentiel des joueurs et les différentes personnalités font notre force. L’équipe est très jeune en termes de maturité et a besoin de se construire, de grandir. Lorsque chaque joueur aura confiance en son voisin de gauche, de droite nous pourrons décrocher les étoiles. N’oublions jamais que des amis se tiennent la main et non se l’arrachent.

BCB : Quels sont tes objectifs individuels et collectifs pour cette saison 2018?
Deuz : Je vais faire court et simple pour changer du reste. Collectivement, je veux devenir champion de France N1, je veux avoir ce plaisir avec cette équipe… Nous serons la meilleure attaque, j’en suis persuadé. Individuellement, je veux faire partie des 5 meilleurs frappeurs de N1 aussi bien en AVG (moyenne) qu’en slugging (puissance). Mon bâton est ma force.

BCB : En baseball, quelle est ta devise?
Deuz : J’ai appris cette devise de Fred Rougier alias Tatoo. « Peux importe ce qu’il se passe, réussite ou échec, ça ne changera pas le goût du coca ». Alors, balle après balle, croyez en vous et votre équipe.

BCB : Que souhaites-tu dire à nos lecteurs pour clôturer cette interview?
Deuz : Je fais des bisous à l’équipe de soft que je coache… Et si j’ai le plus de likes sur mon interview, je paye une tournée à tout le monde ! Le BCB vous attend sur le terrain.

Le mot du coach :
Thomas est un joueur important dans le groupe car il peut faire un lien naturel entre les générations, il connait bien notre sport et surtout, il est capable de faire la différence par sa puissance offensive à tout moment. Son rôle défensif n’est pas figé puisqu’il peut dépanner à de nombreux postes y compris sur la butte. Il pourrait être un joueur complet en faisant évoluer sa rigueur défensive qui peut parfois lui faire défaut. Il faudra compter avec lui pour les performances 2018 !