N1 – Andrew BOES

# INFO N1, RETROUVEZ CHAQUE SEMAINE L’INTERVIEW D’UN JOUEUR SENIOR.

On commence le mois de mars avec Andrew BOES…

BCB : Salut Andrew, peux-tu te présenter?
Andrew : Je suis né et j’ai grandi à Austin au Texas, avec mes parents et mon jeune frère. Ma mère est comptable, mon père est pompier, et mon frère est actuellement un receveur pour « Angelina College » au Texas. Je suis diplômé de finance de la Texas State University, et j’ai terminé la moitié de mon MBA (Masters of Business Administration) à l’Université St. Edward à Austin. Depuis un an et demi, je travaille comme analyste de crédit pour une banque ici à Austin. Dans mon temps libre, j’aime jouer au golf, regarder des sports, jouer à des jeux vidéo et chasser.

BCB : Peux-tu nous retracer ton parcours baseballistique?
Andrew : J’ai commencé à jouer au baseball à l’âge de cinq ans. J’ai joué au basketball, au soccer et à d’autres sports, mais le baseball était toujours ce que je préférais. Quand j’étais jeune, j’étais toujours bon, mais je n’étais jamais le meilleur ni le plus athlétique, alors j’ai toujours dû travailler très dur. Je passais mon temps à l’extérieur en train de lancer et de frapper des balles dans la cour, presque tous les jours quand j’étais gamin, ce qui, je pense, a fait de moi un meilleur joueur. A l’âge de 16 ans j’ai connu de réels progrès, et à 17 ans, j’ai signé pour jouer au Texas State University, qui était alors un des 25 meilleurs collèges de la première division. J’ai eu de bons et de mauvais résultats, et quelques blessures à Texas State, lors de ma dernière année là-bas. Puis, j’ai joué à St Edward qui s’est classé dans le top 10 de la phase régulière. Mes plus belles expériences resteront les ligues d’été où j’ai pu évoluer : en Alaska et en Californie, et les deux ont été des expériences incroyables. Ils ont rendu le baseball plus amusant qu’il ne l’avait été, et c’est probablement ce qui me manque le plus !

BCB : Peux-tu nous raconteur ton meilleure souvenir sur un terrain de baseball?
Andrew : Juste après ma dernière saison à l’université, j’ai joué pendant un été, dans la même équipe que mon frère. Il était mon receveur, ce qui était vraiment cool parce que nous avions beaucoup joué ensemble dans notre jeunesse, mais jamais dans la même équipe.

BCB : Pourquoi as-tu choisi les pirates de Béziers pour ta première expérience internationale?
Andrew : Ma fiancée, Casey, et moi, avions envie de déménager à l’étranger depuis un moment, et maintenant qu’elle est diplômée de l’université et que nous allons nous marier, nous pouvons enfin déménager. Les Pirates me donnent l’opportunité de devenir entraîneur et joueur, ce que je voulais faire ! Coacher et jouer au baseball, est une belle opportunité, et avoir une chance de jouer en France est un rêve qui devient réalité pour moi. Nous voulions nous assurer que nous allions dans une ville et une communauté que nous aimerions, et d’après ce que j’ai vu et entendu à travers des conversations avec Lio, il semble que vous ayez une organisation et une ville intéressantes. Nous sommes ravis d’y vivre et de faire partie de cette aventure, et j’ai hâte de jouer pour les Pirates et de les aider de toutes les manières possibles.

BCB : Quels sont tes objectifs pour cette saison?
Andrew : Je ne connais pas beaucoup le baseball en France, mais je sais que les Pirates ont déjà eu du succès et qu’il y a de grands espoirs pour l’équipe de cette année. Je pense que le fait de remporter le championnat est un excellent objectif en équipe, et nous pouvons en ajouter d’autres au fur et à mesure. Personnellement, j’ai toujours l’objectif de gagner chaque match. Je n’ai jamais atteint ce but, mais cela aide à rendre chaque match important, peu importe les circonstances.

BCB : Quelle est ta devise sur un terrain de baseball?
Andrew : Il est important de vouloir gagner et d’être compétitif sur chaque terrain. Je crois fermement à l’importance des détails. Les meilleures équipes sont celles où chaque joueur fait son travail à chaque fois.

BCB : que souhaiterais-tu ajouter à cette interview pour nos lecteurs?
Andrew : Tout d’abord, je tiens à remercier Lio et toutes les autres personnes pour l’aide et l’accueil réservé à Casey et moi. Je sais que ce processus n’a pas été facile, et nous apprécions sincèrement tous les deux. Nous sommes très heureux de venir vivre à Béziers, de découvrir votre pays et de vous rencontrer.

Le mot du coach :
C’est une grande fierté d’avoir un joueur de cette qualité dans notre effectif, mais aussi une personne qui vient pour partager son expérience du haut niveau. Il apportera évidemment du niveau à notre bullpen de N1 et devrait avoir un état d’esprit compétitif qui tirera le collectif vers le haut, mais il sera aussi un atout de taille dans la formation de nos jeunes et moins jeunes, toutes catégories confondues, puisqu’il sera le pitching coach du club en 12U, 15U et juniors / seniors.